Histoire des communes

Commune

Quartiers

Liste des rues

Immeuble

Personnalités

Chartres : Grenets (rue des)

 

la rue des Grenets

Historique succint

La partie de l'actuelle rue des Grenets se situant entre la place de l'Etape au Vin et la place St Aignan s'appelait au XVIeme, la rue de la Gibeterie, et ensuite, jusqu'au milieu du XIXeme, la rue du Chien-Vert, du nom de l'auberge du Chien-Vert située à l'angle de la rue et du tertre St François.

La partie de la rue située entre la place St Aignan et la rue de la Porte Cendreuse se nommait rue St Aignan jusqu'au XVIeme siècle.
Ses maisons ont presque toutes été incendiées lors de l'occupation anglaise de 1432.
C'est à partir du XVIeme siècle seulement qu'on lui donna le nom d'une famille chartraine connue depuis le moyen âge, et possédant dans les années 1500, plusieurs maisons dans la rue.
Jean Grenet, par exemple, est connu pour avoir écrit le texte de l'inscription pour commémorer lhéroïque résistance des Chartrains lors du siège de 1568 (dont la plaque commémorative se trouve aujourd'hui dans la chapelle de la Brèche).

Au XVIeme, la rue est également citée sous le nom de rue aux Fers, et elle portera pendant la période Révolutionnaire le nom de rue de la Franchise.

On trouve encore dans la rue des Grenets au n°12, l'ancien hôtel de la Caige, construction du XVe et du XIXeme siècle.

sources :

- Histoire de Chartres, Eugène de Buchère de Lépinois, éd. Garnier 1854,
- Histoire des rues de Chartres, Roger Guillois, éd. L'Echo Républicain 1978.


Saisie : Carole & Eric CANTIN

Dernière modification : 29 Janvier 2008

Immeuble

 

Contact Histoire | Plan du site