Histoire des communes

Commune

Elus et maires

Conseillers municipaux

Autres administrations

Administration : Romorantin

Diocse de Chartres → 76 personnalités liées à cette administration

Ancien régime

Avant la révolution l'administration de base reposait sur deux circonscriptions, les collectes (circonscriptions fiscales) et les paroisses.

En Eure-et-Loir, il existait déjà des paroisses en 970. Au XIIIe siècle, il y avait environ 487 paroisses et 494 à la fin de l'ancien régime. Les paroisses dépendaient d'un diocèse, celui-ci étant divisé en archidiaconés et doyennés.

Le département actuel de l'Eure-et-Loir était réparti sur trois diocèses : Chartres, Orléans et Le Mans pour la paroisse de Saint-Bomer.

Depuis 1622 le diocèse de Chartres était suffragant de la métropole de Paris et constituait un des plus vastes diocèses de France, comprenant le diocèse actuel de Blois, qui en a été distrait en 1697 et une grande partie du diocèse de Versailles.

Après la révolution

Le diocése de Chartres fut intégré au diocèse de Versailles en 1802, il ne reconquit son autonomie qu'en 1821, sous l'épiscopat de Mgr de Latil, devenu ensuite cardinal et archevêque de Reims.

L'évêché de Chartres, formé du département d'Eure-et-Loir, a été rattaché en 1966 à la Province de Bourges. Il faisait autrefois partie de la province ecclésiastique de Sens.

L'insigne cathédrale de Chartres a été érigée en basilique mineure par bref de Sa Sainteté Pie X, en date du 29 janvier 1908.

En décembre 2002, la province de Tours est érigée, le diocèse de Chartres en fait partie.

Source : Annuaire 2008 du diocèse de Chartres
Paroisses et communes d'Eure-et-Loir (éditions du C.N.R.S.)

Les évêques du diocèse de Chartres avant l'an 500

Adventus
Optadus
Valentinus, vers 395
S. Martinus
S. Anianus (Saint-Aignan)
Severus
Castor
Africanus
Possessor
Polychronius
Paladius
Arboastus
Flavius
483-509 S. Solemnis (Saint-Solenne) vers 495. Il catéchisa Clovis et contribua à sa conversion

Les évêques du diocèse de Chartres entre 500 et 800

509-528 S. Adventinus (Saint-Aventin), concile d'Orléans, 511. Saint-Solenne ayant pris la fuite après son élection, Aventin, archidiacre de Chartres, son frère, fut ordonné et mis à sa place. Saint Solenne se croyant délivré du fardeau épiscopal revint à Chartres, mais les chartrains l'obligèrent à reprendre son siège. Il envoya Saint- Aventin, en lui conservant l'autorité épiscopale, évangéliser Châteaudun. Après la mort de Solenne, Aventin revint gouverner l'église de Chartre. Il mourut le 04/02/528, et fut inhumé dans l'église Saint-Médard au faubourg de Châteaudun.

528-543 Aetherius,Ethère conciles d'Orléans, 533, 538, 541. Il éleva, près de Chartres, une église en l'honneur de Saint-Prest, dans un village qui porte encore son nom.

544-556 S. Léobinus (Saint-Lubin), conciles d'Orléans, 549 et Paris, 551. Né à Poitiers de parents pauvres, il étudia pendant huit ans dans le monastère de Brou. Il traça les limites du diocèse de Chartres et fixa le nombre de chanoines de son église à 72.

S56-570. Caletricus (Saint-Calétric), conciles de Paris 556, 573, de Tours, 567. Mort le 04/09/570 à 38 ans. Lors de la démolition de la Chapelle de l'évêché, le 25/04/1703, le tombeau de Saint Calétric a été retrouvé ; il est aujourd'hui déposé dans la crypte.

571-594 Pappolus (Saint-Papoul), conciles de Paris, 573, et de Macon, 585. Il tranféra le corps de Saint Cheron dans une église qu'il fît bâtir auprès de Chartres et où il fut enterré.

594-623 S. Boetharius (Saint-Bohaire), vers 600. Une paroisse du diocèse de Blois a pour patron Saint Bohaire, évêque de Chartres, et porte le nom de Saint-Bohaire.

Magneboldus.
Sigoaldus
Mainulfus
Theobaldus, concile de Paris, 614.
623-637 Berthegisilus, concile de Clichy, 627.
637-654 S. Malardus (Saint-Malard), chartes de Rebais, 637 et concile de Châlons, 650. mort le 19/01/654

654-666 Gauciobertus, chartes, 660 et 667.
Grodobertus
674-676 Deodatus (Dieudonné) Enterré à Saint-Martin au Val
Domo
Probo ou Promo
Bertharius
680-687 Bertegrannus
Haiminus
Ageradus, chartes de 688 et 696.
696-698 Agatheus
698-508 Leobertus, vers 723.
Hado
Flavinius
Godalsaldus

Les évêques du diocèse de Chartres entre 800 et 1000

Bernoinus, concile de Paris, 829 ; vie de Saint-Liboire, 836.
Helias, concile de Beauvais, 845 ; mort en 853.
Burchardus, 853 et 854.
Frotbaldus, concile de Bonneuil, 857. Mort en 858.
Gislebertus, signe dans les conciles de 859 à 878.
Haimo, translation de Saints en 885.
Girardus, cité en 887.
Haimericus, chartes de 890 et concile de 891.
Walcelmus, chronique, 911.
926-941 Haganus, cartulaire de Saint-Père, 931 et 940. Mort en 941.
941-955 Ragenfredus, cartulaire Notre-Dame, 949. Mort le 18/07/955 - Inhumé à Saint-Père
955-962 Harduinus, mort vers 962.
962-967 Vulfaldus, chronique de Flodoard, 962. Mort vers 967.
967-1004 Odo (Eudes), chartes depuis 968, mort en 1003. Vers 980, il donna à l'abbaye de Saint-Père une terre sise à Mainvilliers.

Sources : Annuaire du diocèse de Chartres (2008) d'après les catalogues épiscopaux, les souscriptions des conciles, et les chartes antérieures à l'an mil. Abbé Beauhaire (les dates qu'ils donnent sont probablement à prendre avec précaution, mais elles permettent de fixer approximativement les périodes des évêques).

Les Archidiaconés avant la révolution

A la fin du XVIIIe siècle, le diocèse de Chartres était divisé en cinq archidiaconés :

- Grand archidiaconé
- Archidiaconé de Chartres
- Archidiaconé de Dreux
- Archidiaconé du Dunois
- Archidiaconé du Pinserais

Les archidiaconés après la révolution

En 1839, le diocèse est divisé en 4 archidiaconés, identiques aux Arrondissements.

- Archidiaconé de Chartres
- Archidiaconé de Châteaudun
- Archidiaconé de Dreux
- Archidiaconé de Nogent-le-Rotrou

En 1996, les archidiaconés disparaissent,le diocèse est divisé en doyennés.

Les Doyennés

En 2008, le diocèse de Chartres est divisé en 7 doyennés : Pays Drouais, Perche, Vallée de l'Eure, Les Vallées, Chartres, Beauce et Dunois


Dernière modification : 15 Septembre 2012

Aucune personnalité.

 

Contact Histoire | Plan du site