Histoire des communes

Commune

Elus et maires

Conseillers municipaux

Autres administrations

Administration : Romorantin

Canton d'Orgres-en-Beauce - Eure-et-Loir → 11 personnalités liées à cette administration

Ces cantons sont créés en 1800 et regroupés en arrondissements.

Ces nouveaux cantons ont alors trois fonctions essentielles : être le ressort d'une brigade de gendarmerie, être le ressort d'une brigade de sapeurs-pompiers et être la circonscription de collecte d'une perception. Si les sapeurs-pompiers vont rapidement être redistribués à la surface du territoire pour cause de mutation des incendies et inondations, les gendarmes et le fisc conserveront beaucoup plus longtemps les exacts périmètres d'action induits par le découpage cantonal de 1800.

XIXe et XXe siècles

Par la loi du 8 pluviôse an IX (28 janvier 1801) intitulée « loi portant réduction du nombre de justices de paix », le nombre d'arrondissements est de 371 (dans les limites de la France métropolitaine actuelle) et celui des cantons passe à 2916, soit une moyenne de 31 par département, contre 55 en 1790. « Le découpage a donc été effectué, à l'époque, sur la base d'une aire géographique et non sur des bases démographiques. » La démographie demeurait toutefois un critère de découpage dans la mesure où les villes de quelque importance étaient à nouveau divisées entre deux cantons voire davantage; d'autre part, les populations entre cantons restaient très comparables puisque, selon les données du recensement de 1806, le rapport de population entre le moins peuplé et le plus peuplé d'entre eux au sein de chaque département allait de 1 à 2 ou 1 à 3 pour les départements de plaine au rapport de 1 à 5, 1 à 6 ou un peu plus pour les départements de montagne. Les premiers préfets ont dû établir dans le département la répartition des communes par canton nouveau. Ces listes, après l'aval du gouvernement, ont été publiées au Bulletin des Lois dans les années 1801-1802 et constituent la base des cantons encore en vigueur.

Le redécoupage de 1800 n'a jamais fait l'objet d'une refonte générale. Environ 60 % des cantons existants avant la réforme de 2013 n'ont jamais été modifiés depuis le début du XIXe siècle. Seulement trois cantons ruraux particulièrement dépeuplés et trois cantons urbains se retrouvant très en dessous du niveau de population de leurs cantons voisins ont été supprimés. En revanche, de nombreux ont été créés dans les zones en forte croissance démographique, principalement urbaines.

A partir de 1833 es conseillers généraux au suffrage direct restreint, puis au suffrage universel masculin à partir de 1848, au suffrage universel depuis 1945.


Source : Wikipdia

Dernière modification : 13 Mars 2017

Aucune personnalité.

 

Contact Histoire | Plan du site