Histoire des communes

Commune

Catégories

Lieu-dit

Rues

Chartres : Auto-Garage Marceau

Rue Chasles (boulevard)
Voir aussi :
 

Les Enfants du Paradis

du garage au cinéma

Construit à la fin du XIXeme siècle (date à trouver), le bâtiment a d'abord accueilli un garage hippo- puis auto-mobile : l'Auto-Garage MARCEAU. Le 1er propriétaire, M. Kieffer, s'occupait principalement de machines agricoles.
Après la 1ère guerre mondiale, le garage sera tenu par René Servais.
Après la 2ème guerre mondiale, l'auto-garage MARCEAU deviendra le garage BELLENGER, dont il restera la publicité sur le bâtiment jusque dans les années 90.

Le garage a été transformé au cours des années 70 ou 80 (date à trouver) en cinéma. Jusqu'en 2005, le cinéma Les Enfants du Paradis comptait 3 salles.

Dans la transformation du centre ville de Chartres, Les Enfants du Paradis ont occupé une place particulière : complètement démoli à l'exception de la façade sauvegardée, d'importantes fouilles ont eu lieu sur ce site, livrant quantité de matériaux archéologiques : on a en effet trouvé sous l'emplacement du cinéma les traces d'un ensemble d'habitations gallo-romaines (premiers siècles de notre ère).
Après les fouilles, un immeuble a été reconstruit sur le site, comprenant, d'une part, un nouveau complexe cinématographique de 10 salles, et d'autre part, 64 logements dans les étages supérieurs.

sources :

- Chartres au début du siècle, Roger Joly, éd. Le Cherche Midi 1992,
- site officiel de la ville de Chartres.


Saisie : Carole & Eric CANTIN

Dernière modification : 27 Novembre 2010